Ma cuisine·Ma teste

Les avantages et inconvénients du Cooking chef Premium de Kenwood

Mon Ken, je l’aime d’amour, mais je reste malgré tout lucide. Le Cooking chef de Kenwood  a beaucoup de qualités, mais aussi certains défauts. Il faut dire que vu son prix, on peut se permettre d’être exigeant.

Je l’ai depuis 2 ans, je vous en parlais ici, et j’ai maintenant assez de recul pour donner un avis objectif. Voici ma synthèse des plus et moins de l’appareil.

Les avantages

  • La taille du bol est top (6,7 litres)! Elle permet de gérer de très petites quantités (monter un oeuf en mayonnaise ou en neige par exemple) ou des plus grandes
  • L’appareil est très stable : il ne décolle pas du plan de travail, même à la vitesse max
  • Il est assez silencieux, même si à pleine puissance ça fait quand même un peu de bruit
  • Il se nettoie facilement, et l’inox du bol est de super qualité
  • Il a une grande puissance, on obtient une pâte à tarte, des oeufs en neige en quelques minutes seulement
  • On peut tout faire avec : pain, pâtisserie, crèmes glacées et sorbets, jus de fruits ou légumes, soupes, plats cuisinés, viande hachée, pâtes, purées, cuisson vapeur,…

Les inconvénients

    • Il n’a pas d’interrupteur Marche/Arrêt, donc il reste allumé en permanence. Je trouve ça très bête ! Ok, on peut l’éteindre en débranchant la prise, mais à ce prix, je ne comprends pas  que ça ne soit pas prévu. Youhou, messieurs les ingénieurs Kenwood, pourriez-pas nous rajouter un bouton ??!!
    • On ne peut utiliser qu’un accessoire en même temps, donc il faut bien s’organiser quand on a plusieurs préparations à  lancer
    • Sur le mode cuisson : quand je cuisine, j’aime bien touiller, et gouter le plat au fur et à mesure. Là  c’est moyennement pratique, puisqu’il faut arrêter l’appareil pour accéder au contenu du bol. Du coup je m’en sers peu en cuisson, quasiment exclusivement pour les choses à remuer pendant longtemps, type béchamel ou riz au lait ou crème dessert. Là  c’est un vrai gain de temps puisqu’on peut faire autre chose pendant que Ken mélange tout seul.
    • Il n’y a pas énormément de recettes adaptées au robot, comme pour le Thermomix par ex, pour lequel on trouve des recettes très facilement sur internet.
    • Il n’y a pas de balance intégrée au robot, ce qui est dommage, il faut tout peser séparément, avant de les intégrer à la préparation

Quelques réflexions supplémentaires, à considérer avant l’achat :

      • Il faut laisser le robot sur le plan de travail, pour s’en servir directement, sans perdre de temps à tout installer. Si vous le laissez dans un placard, il ne servira pas.
      • L’appareil ne fait pas forcément gagner beaucoup de temps si on cumule le temps d’installation + préparation + nettoyage. Il permet par contre de gérer de plus grandes quantités d’un coup, ou d’obtenir un résultat d’une grande qualité (gâteau vraiment très moelleux par ex, purée pour bébé d’une consistance absolument fluide, etc..)
      • Ne comptez pas sur Ken pour vous apprendre à cuisiner. Si vous n’aimez pas ça, ça ne changera pas avec le robot. Vous risquez de ne pas avoir le courage de tout sortir et de tout nettoyer, et au final vous ne vous en servirez pas tant que ça

Si vous avez d’autres questions, laissez-les-moi en commentaire, je tâcherai d’y répondre.

Et dans un prochain article, je vous parlerai des différents accessoires plus en détail. Je possède le bol multifonction avec 6 disques et le hachoir, le blender, le panier vapeur, la centrifugeuse, la sorbetière, les mini cuves.

La nouvelle version du Cooking chef ‘Gourmet’ répond en partie aux inconvénients, puisque pour le même prix, elle dispose d’un bouton marche/arrêt, et la balance est fournie dans le pack de base. Il permet également de chauffer jusqu’à  180° et donc de pouvoir frire. Ca semble prometteur, ça me donnerait même envie de changer de modèle. L’avez-vous essayé ? Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *