Ma grossesse

RAI positif

Cet article me tenait à coeur car quand on m’a diagnostiqué un RAI positif pendant ma grossesse, j’ai passé beaucoup de temps à chercher des infos sur le sujet, sans grand succès.

J’ai vécu une grossesse très stressante, à cause de toutes les analyses supplémentaires à faire, et de cette épée de Damoclès qu’il me semblait y avoir au-dessus de ma tête. J’ai eu du mal à me projeter et à imaginer ce bébé, tellement j’avais peur de ne pas mener la grossesse à terme dans de bonnes conditions. La plupart des personnes que je rencontrais, y compris dans les labos d’analyse médicale ne connaissaient pas le sujet, ce qui n’a pas aidé à me rassurer.

Au final, ça a été plus de peur que de mal puisque tout s’est bien passé, pour moi et pour ma loupiotte.

J’ai envie de vous raconter mon histoire, pour rassurer les futures mamans qui se posent autant de questions que moi à l’époque. Je ne suis pas médecin, et je n’ai pas de connaissances médicales particulières. Je vais vous parler ici de mon vécu et de ce que j’ai compris, donc c’est forcément très schématique et incomplet.

 

rai positif

 

Les RAI qu’est-ce-que c’est ?

RAI veut dire Recherche d’Agglutines Irrégulières. C’est un examen sanguin qui figure parmi les examens obligatoires en début de grossesse (comme le dépistage de la toxoplasmose, de la rubéole, etc..).

Il s’agit de vérifier la présence d’anticorps dans le sang. Ces anticorps peuvent se créer dans le cas d’incompatibilité dans les rhésus entre les 2 parents, par exemple, quand la mère est de rhésus négatif et le père positif, si le bébé hérite du rhésus positif du père. Le problème se pose quand le sang de la mère entre en contact avec le sang du bébé (ce qui risque d’être plus fréquent au fur et à mesure de l’avancée de la grossesse, et surtout pendant l’accouchement). A cette occasion, des anticorps vont se développer chez la mère contre les cellules sanguines du bébé. Et s’il y en a trop, il y a des risques pour le foetus.

C’est un peu ça le problème avec les RAI, ce n’est qu’une suite de risques et d’hypothèses. Si le père est de rhésus différent, si celui-ci est transmis au foetus, si le sang du bébé rentre en contact avec celui de la mère, si les taux d’anticorps augmentent trop, alors il y a un risque. Mais tout peut aussi très bien se passer.

Avec Mr-Ma, nous sommes tous les 2 O+, ce qui en principe, ne pose pas de problème. Mais il existe des sous-groupes, et l’incompatibilité peut être à ce niveau là . Pour moi c’était le c (on dit ‘petit c’), vu que je suis c- et La. c+.

Quels sont les risques ?

Pour la mère, il faudra veiller, en cas de transfusion sanguine, à donner du sang ‘retraité’ de l’antigène concerné, pour éviter le choc transfusionnel. J’ai reçu une nouvelle carte de groupe sanguin, qui précise bien quel sang je dois recevoir désormais.

Pour le bébé, ça dépend. Dans certains sous-groupes, il n’y a pas de risques d’atteintes foetales. Mais pour le c, si. Les anticorps peuvent s’attaquer aux globules rouges du bébé et les détruire. En conséquence, il peut y avoir une anémie ou un ictère, c’est-à-dire une sorte de jaunisse précoce. Si les taux sont vraiment très importants, très tôt dans la grossesse (avant 20 SA), il y a un risque de fausse couche. Et à ce stade, il n’y a rien à faire pour l’empêcher.

En quoi consiste la surveillance pendant la grossesse ?

Tout au long de la grossesse, il va donc y avoir une surveillance accrue pour contrôler les taux d’anticorps. Et si vous aimez les prises de sang, vous allez être servie!

Mon résultat était positif le 1er mois, puis négatif les suivants, et s’est repositivé en fin de grossesse.

J’ai eu des prises de sang à faire, tous les 15 jours, tous les mois, et même toutes les semaines le dernier mois pour vérifier l’évolution.

J’ai également fait des échographies supplémentaires, pour vérifier que le bébé ne souffrait pas d’anémie.

Il faut prévenir l’anesthésiste à la maternité pour qu’il prévoie du sang compatible, au cas où une transfusion s’avèrerait nécessaire lors de l’accouchement.

Après la naissance, on surveille le bébé pour détecter une éventuelle anémie ou une jaunisse

Que faire en cas de soucis ?

Même si on n’entend pas trop parler de ce genre de soucis dans le grand public, le phénomène est bien connu des médecins, et il existe un protocole très précis de suivi et de prise en charge. C’est rassurant mais ça signifie aussi que la grossesse est beaucoup plus médicalisée.

Avant 20 SA malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire. Plus tard, il est possible d’envisager une transfusion pour le foetus (intra utéro ou après la naissance), ou un déclenchement pour faire naître le bébé plus tôt, en fonction de la situation.

Dans mon cas, tout s’est bien terminé. Les taux sont restés très bas, voire nuls tout au long de la grossesse, et ont augmenté légèrement lors du dernier mois. Après plusieurs revirements de situation, j’ai même pu accoucher dans un pôle physio, sans perfusion et sans péridurale. La loupiotte est née en super forme. Je regrette un peu de m’être tant inquiétée pour rien. Mais je déteste les piqures, alors tous ces examens supplémentaires ont été un vrai calvaire pour moi, et très anxiogènes.

Et pour les grossesses suivantes ?

Il faut savoir que si vous avez rencontré ce problème lors d’une grossesse, il se posera également lors des grossesses suivantes, si le bébé est de rhésus opposé. Une fois qu’un anticorps est crée, il le reste à vie, et réagira à chaque nouveau contact avec l’antigène, avec une réaction de plus en plus forte au fil du temps.

Si jamais vous avez été confrontée à ce souci, laissez-moi un commentaire pour échanger sur cette expérience.

28 réflexions au sujet de « RAI positif »

  1. Bonjour pouvez vous me contacter svp
    Jetais rai négatif jusqu’au 5e mois
    La je vais rentrer dans le 7e mois semaine prochaine .
    Merci beaucoup

    1. Bonjour, lors de mon accouchement mes RAI était positif mais pourtant tout aller bien durant la grosssese et aujourd’hui 1 ans et demi après mes RAI sont tjr positif, je souhaiterai avoir bb 2 mais je me pose beaucoups de question pouvez vous me contactez

  2. bonjour,

    je suis aller a l’hôpital car j’ai eux des soucis et on ma dit que jetait RAI positif( il on revérifier 3 fois . Alors que je n’est jamais était transfuser ni enceinte. Du coup la on me fait des examen complémentaire . Pour l’instant sa me stress un peu même beaucoup.

    es que sa déjà arriver a l’une d’entre vous ?
    merci

    1. Bonsoir,
      Est-ce-que tu sais à quel anticorps ?
      Si j’ai bien compris, ce n’est pas génant en soi, il faut juste le savoir et pouvoir le signaler au cas où tu doives recevoir une transfusion sanguine, il faut du sang spécial. Tu devrais recevoir une nouvelle carte de groupe sanguin. Fais attention à l’avoir tout le temps sur toi.
      Ne t’inquiète pas trop, tu as l’air bien suivie.
      Tiens nous au courant.

  3. Bonjour, Je suis à 33 SA et après des RAI négatives pour ma 1ere grossesse et pour les premiers examens de ma grossesse en cours (bébé 2), on m’a détecté une RAI positive après plusieurs verif. Mon mari et moi sommes O+ et bébé 1 l’était aussi. Conclusion : je ne comprends pas pourquoi ces RAI sont positives. On m’a planifié une nouvelle prise de sang pour la semaine prochaine mais je ne peux m’empêcher d’être inquiète. Quels risques pour mon bb?

    Bisous à toutes

    1. Bonsoir,
      Si c’est comme pour moi, l’incompatibilité se situe sur un sous-groupe. Si tu as une carte de groupe sanguin, tu peux comparer avec celle de ton mari, et tu vas voir une différence sur un des antigènes (négatif pour toi, positif pour lui) : D, C, E, c, e.
      Suivant l’antigène, ça peut être plus ou moins grave. Tu as quel résultat ? >1 ou plus ? Comme c’est assez tard dans la grossesse, il y a de grandes chances que tout se passe bien. Tu vas avoir droit à une surveillance rapprochée, et beaucoup de prises de sang. Tiens nous au courant!

  4. Bonsoir moi je suis de rhesus négatif immunisee et à 33sa je suis en Afrique et la médecine n est pas aussi évolué je fais a chaque des prise de sang pour déterminer le taux d anticorps au début de ma grossesse j étais à 1/250 2 mois après 1/64 et récemment a 1/32 .Mais je stresse tellement j ai du mal à dormir j ai trop peur pour mon bb car c est le premier. J aimerais quel est le taux normal pour avoir un bébé en santé. Merci

  5. Bonjour,
    Je vous écris car suite à la première grossesse je suis de rhésus – et mon conjoint + et malgré les injectons de rophilac j’ai des RAI positif, j’ai eut rdv avec mon gynéco hier qui m’a annoncé qu’une seconde grossesse serai difficile et traiter a risque et depuis cela je suis effondré à l’idée de ne plus pouvoir avoir de bébé et sinon de perdre mon bébé … je suis perdue, je me rassure en me disant que j’ai déjà mon fils de 1 an mais c’est pas facile.

    1. Bonjour Caroline,
      Je me permets de répondre à ton commentaire pour savoir si tu as tenté un bebe2 et si oui comment cela s’est passé?
      Je suis aujourd’hui dans cette même situation avec les mêmes interrogations qui semblaient être les tiennes en 2018.
      Je te remercie.
      Jennifer

  6. Bonjour, après lecture de votre article, je vous adresse ce commentaire car je suis également concernée par cette « anomalie ».
    En effet, les médecins ont découverts mon allô-immunisation à la fin de ma grossesse pour mon aîné mais n’ont posé le diagnostic que lors de l’IMG de ma seconde grossesse. Aujourd’hui je suis à 14 semaines de grossesse avec des taux bcp bcp trop élevés mais les professionnels ou je suis semblent confiants donc je garde espoir…
    Cependant, je n’arrive pas non plus à me projeter et ce sentiment incertain ne me quitte pas! Pour le moment le bébé ne semble pas en subir les conséquences donc j’espère que mes RAI ne sont pas trop agressifs pour lui…
    Toutefois les médecins ont prévus de me faire accoucher au plus tard un mois avant le terme.
    Tellement d’inquiétudes mais finalement justifiées par le risque réel qui plane. J’espère pouvoir avoir une aussi belle fin que vous…
    Maddy

  7. Bonsoir.
    C’est gentil d’avoir posté cet article.
    Pour ma part j’ai appris récemment que j’avais des agglutinines irrégulières, lors d’un don du sang ou le médecin expliquait à un apprenti pourquoi il avait noté quelque chose en rouge sur ma fiche…
    J’ai sûrement eu ça lors de ma dernière grossesse cela dit pendant mon suivi de grossesse ils ne m’en ont jamais parlé.
    Après j’ai eu la chance d’avoir un accouchement éclair (arrivée à l’hopital vers 10h15 et dilatée à 3, vers 45 l’anesthésiste tentait de me poser la péridurale lorsque j’ai dit qu’il fallait que je pousse. Ils n’ont même pas eu le temps de m’allonger entièrement qu’il y a eu un jet d’eau (rupture de la poche) suivi immédiatement de mon bébé tout entier. Tout ça en un quart de seconde.
    Donc je ne pense pas qu’il y ait eu échange de sang avec bébé.
    Mais depuis que j’ai appris ça, tellement de questions se bousculent dans ma tête :
    Pourquoi ça s’est produit? (Je suis À+ et mon mari aussi. Je ne sais pas du tout pour ses sous groupes) Pourquoi cela n’a pas été décelé lors de mon suivi de grossesse? Quels auraient pu être les conséquences pour mon bébé? Peut être à t il été « contaminé » sans que les médecins s’en soient rendus compte? Quels sont les risques dans ma vie de tous les jours? Et si je dois avoir une transfusion? Et pour une prochaine grossesse? Et si un jour ma famille a besoin d’un don d’organe (comme par exemple un bout de foie ou autre) est ce que cela sera possible? Et à ma mort, mes organes seront ils utilisables?
    Si j’ai bien compris au don du sang ils m’ont dit qu’ils retiraient mes plaquettes qui n’étaient plus compatibles avec le don.
    Quel serait le risque si une transfusion était faite? Mon sang est il « mortel » tel quel?
    Pffffff ça bouillonne et c’est affreux de n’avoir aucune réponse.
    Je sais bien que vous ne pourrez pas répondre à toutes mes questions mais ça fait du bien d’écrire tout ça et de partager avec des personnes qui vivent un peu la même chose.

  8. Bonjour, je suis en fin de grossesse et je suis confrontée au même problème avec l’antigène (c). Nous l’avons appris récemment et je suis désormais suivie chaque semaine. D’après ce que j’ai compris tu ne t’es pas inquiétée pour rien, il y avait un risque donc…c’est normal de s’en faire. Contente de savoir que tout s’est bien passé au final!!!
    Pas de déclenchement prévu pour moi pour ménager mon uterus cicatriciel. Du coup, c’est un peu comme si on avait une épée de Damocles au dessus de la tête en attendant que l’accouchement se mette en route tout seul. Mais le côté rassurant c’est que tout a l’air prévu en cas de problème le jour J.
    As-tu pu envisager une autre grossesse par la suite ou trop risqué ? Je suis bizarrement rassurée sur mon accouchement (je ne veux surtout pas penser au pire!) mais je m’attends déjà à ne plus pouvoir faire d’enfant avec mon compagnon…Merci en tout cas pour ton témoignage rassurant!!! bis

  9. Merci pour votre article je me reconnais dedant, mon conjoint et moi sommes O+ et comme vous RAI + dès le debut c’est également le petit c en cause. J’en suis à 15SA et beaucoup de mal à me projeter… Personnes n’a l’air de connaître… Et du coup c’est encore plus inquiétant… On attend… Rendez vous à l’hôpital vendredi ou j’espère vraiment en savoir plus…. En tout cas je vous remercie beaucoup pour votre témoignage qui donne de l’espoir.

  10. Bonjour, j’espère que j’aurais une réponse car malgré mes recher he’s c’est le seul article que j’ai trouvé qui correspond à mon sujet.

    Je suis B+ et le papa O+, je suis actuellement enceinte de 2 mois, le labo vient de m’appeler en me disant que mon RAI était positif et voulait savoir si j’avais reçu une injection de rophylac (chose que je n’ai pas eu). Je n’ai juste eu une anesthésie dentaire mais à priori aucun risque par rapport à sa.

    Du coup en lisant ton article j’ai vu que tu parlais de C-, j’ai vérifier ma carte de groupe sanguin et je peux voir que j’ai le E- K- et Kell négatif.

    Ma question est pensés tu que ce soit sa qui est rendu mon RAI positif ? Quels risques pour la continuité de ma grossesse ?

    J’ai rdv mardi pour ma première consultation et j’avoue que passer un week end dans le stress ne me plaît pas des masses.

    J’espère que tu pourras répondre à ma question

    Merci

  11. Bonjour à toutes, et merci beaucoup pour tous vos commentaires. Je suis touchée et heureuse de voir que mon expérience a pu servir à d’autres. Quelle angoisse ces RAI ! On se retrouve bien seules, avec pas grand monde qui connait et comprend…. J’ai un peu délaissé le blog cette dernière année, désolée pour ne pas avoir répondu. J’ai été bien occupée avec Bébé n°3, preuve que malgré mes RAI positif, une nouvelle grossesse a été possible! Les taux sont restés relativement comparables à la grossesse précédente, même si le stress et les examens réguliers ont été une nouvelle fois bien présents. J’espère que vous avez toutes donné naissance à de beaux bébés en pleine forme. Donnez des nouvelles si vous repassez par là!!

  12. Bonjour Ma,

    Je tiens à te remercier vivement pour ton article qui m’éclaire en cette nuit d’insomnie après avoir été informée par le labo hier que j’avais des RAI positives. A savoir que c’est ma 6e grossesse et la 1ère fois que j’entends parler de ça ! Sur le coup, je n’ai pas osé leur demander pourquoi ils voulaient savoir si j’avais eu une injection de Rhophilac et j’écume les sites internet depuis hier pour tenter de comprendre. C’est ton article qui m’a apporté la lumière car mon mari et moi sommes de rhésus + mais j’ignorais qu’il existait des sous-groupes. Effectivement, je viens de vérifier ma carte de groupe sanguin et j’ai le c-, E- K- et Kel -1, donc il doit y avoir une incompatibilité dans un sous-groupe. Je suis au début de ma grossesse (3e mois) et particulièrement fatiguée (je me suis auto supplémentée en fer); cela pourrait être en lien ? Bref, RV gygy lundi et tout un week-end à attendre, voire plus puisque je n’ai pas encore les résultats de l’EFS pour l’identification, ça va être long ! Merci encore pour ton témoignage !

    1. Merci pour ton commentaire. Je suis contente de savoir que cet article t’a été utile, c’était le but. Belle grossesse ! en essayant de ne pas trop t’inquiéter…

  13. Merci pour cette article car même en 2020 il est rassurant…rassurant de savoir que d’autre maman sont passé par la!!!
    Je suis actuellement enceinte de bébé 2 est mes RAI sont positives (va que la je suis à 5 mois est mtn elles sont negatives !!!je comprend plus rien …)j’ai du faire un génotype foetal sur sang maternelle pour connaitre le phénotype du bébé…je suis en attente des resultats…je suis totalement paniqué !!!

    1. Merci pour ton commentaire Céline. J’espère que depuis, tu as eu des résultats qui t’ont rassuré, et que ton bébé va bien. N’hésite pas à nous tenir au courant de comment ça évolue pour toi, je pense que ça intéressera aussi d’autres mamans. Pour moi, les taux sont restés relativement faibles, et c’est arrivé qu’ils soient parfois négatifs, puis à nouveau positifs. Le labo m’avait expliqué que la lecture des résultats d’analyse se faisait à l’oeil, et pas par une machine, et que du coup, suivant le biologiste il pouvait ‘voir’ plus ou moins de choses, d’où des résultats parfois différents suivant les mois. C’est très stressant quand on a peur pour son bébé. Je t’envoie plein de courage pour la suite.

  14. bonsoir, aujourd’hui le laboratoire ma contacté car RAI positive, je suis a- et mon mari a+, fin avril j’ai fait une fausse couche j’ai eut une injection de Rophalac (pas sur de l’écriture…) le laboratoire me dit que c’est pour ça.
    Je suis inquiète, dernière fausse couche à 2 mois passée. je ne vis pas sereinement cette nouvelle…. si vous pouvez me rassurer

    1. Coucou.J’imagine à quel point tu dois être inquiète. Dans le cas d’un rhésus négatif, effectivement il y a des injections de Rophylac. Au labo, à chaque prise de sang, on me posait la question pour savoir si j’avais eu une injection. Je ne connais pas le protocole exact pour les rhésus négatif,puisque ce n’est pas mon cas, mais il me semble que c’est une situation bien gérée par les médecins. N’hésite pas à poser des questions au gynéco/sage femme pour te rassurer, et même au labo. Il pourront sans doute t’expliquer. Et reviens me dire comment se passe ta grossesse, ça pourrait intéresser les personnes qui passent par ici en quête de renseignement. Bon courage.

  15. Bonsoir a toutes
    Je suis a 27 semaines bb3.. Et jusqu ici mes 2 autres grossesse rai-
    Sauf la derniere prise de sang.. En Avril mes rai étaient Negatifs et la positifs.?? J attends les. Résultats de l EFS
    Je suis B+ et j’ai du mal a comprendre ce qui se passe.. Grave pas grave..?
    Merci a toutes

    1. Coucou,
      Alors tu as eu tes résultats ? Tu sais à quoi tu es positive? J’ai tendance à penser que si tu es ‘déjà’ à 27 semaines, tu as une chance que les taux restent bas, il n’y a plus très longtemps avant l’accouchement, et ton bébé est déjà bien construit. Tiens nous au courant. Bises

  16. Bonjour,
    Merci pour cette page internet.
    Je suis en début de grossesse de BB2 et mes RAI sont positifs avec immunité à l’antigène D (si j’ai bien compris). Je suis O- et mon conjoint A+.
    Mon gynécologue ne m’a pas du tout rassurée. Je suis un peu inquiète de la suite qui pour moi reste encore dans un flou complet. J’ai bien compris qu’un suivi plus important par analyses de sang serait fait. Mais je n’arrive pas à savoir si les complications sont fréquentes, ou très rares. En plus, je n’ai aucune notion Sur mes résultats sanguins sur le fait de savoir si ces anticorps sont en nombre important ou non.
    Bref, je vais aller voir un autre gynécologue directement à l’hôpital ou j’envisage d’accoucher.
    Je suis à un point où je me dis que tout va être compliqué et que si ça se passe mal, je n’envisagerais aucune nouvelle grossesse.
    Jennifer.

    1. Bonjour Jennifer, Je te comprends parfaitement. J’ai moi aussi beaucoup souffert du manque d’information venant des professionnels sur le sujet des RAI pendant mes grossesses. Je ne sais pas si les complications sont fréquentes, en tout cas, le problème est bien détecté et suivi tout le long de la grossesse. C’est assez anxiogène, mais ça permet de vérifier que tout va bien pour le bébé. J’espère pour toi que tout se passera bien. Essaye de rester connecté à ton bébé, et de ne pas trop penser au reste. Il faut essayer de lacher prise, je sais, plus facile à dire qu’à faire, et de prendre les choses au jour le jour comme elles viennent. SI ça peut te donner un peu d’espoir, j’ai pu mener à terme une autre grossesse depuis, et j’ai aujourd’hui 3 enfants en pleine forme malgré ces fichus RAI. Courage!! et n’hésite pas à venir donner des informations si tu arrives à avoir des explications supplémentaires. Bises!

      1. Bonjour Ma,

        Je te remercie d’avoir répondu à mon message.
        Pour moi, les mauvaises nouvelles se sont poursuivies. Cette grossesse va s’arrêter car aucun embryon ne s’est développé. Il s’agit d’un « œuf clair » nécessitant une opération pour l’extraire.
        Cette grossesse m’a tout de même permis de mettre en lumière ce fameux problème de RAI positive avec cet anti rhésus D.
        Je dispose maintenant de cette information dans ma réflexion avec mon conjoint pour envisager une nouvelle grossesse.
        Pour le moment, je me sens un peu perdue. Prendre ce risque ou non? Aurais je le courage de passer les étapes si jamais tout vient à se compliquer? Pourrais je assumer?
        Mon fils sera-t-il fils unique alors que j’ai toujours voulu 2 enfants?
        J’ai l’intention de prendre rdv avec un gynécologue ou une sage femme uniquement pour discuter de ces Rai. Pour que mon conjoint comprenne aussi mieux toutes mes interrogations sur le sujet d’un bébé 2 car là il ne semble pas réaliser vraiment les conséquences en cas de complications (ou est ce moi qui les dramatisent?). J’espère que nous aurons des éclaircissements.
        Dans l’immédiat, je vais m’occuper de moi car cet œuf clair est pour moi un véritable échec.
        Je te remercie pour ton message, qui me rassure tout de même.
        Bonne journée à toi.

        1. Je suis tellement désolée d’apprendre ça…. ;( Tu traverses une épreuve difficile, je comprends bien tous tes questionnements. C’est normal de ne pas trop savoir ou tu en es, entre la tristesse, le bouleversement hormonal, toutes ces questions sans réponse…. Laisse faire le temps. J’imagine qu’il n’y a aucun lien entre les RAI et cet oeuf clair ? J’espère que tu trouveras un professionnel pour t’éclairer. Si jamais tu en as la force, reviens nous raconter. Il y a pas mal de visites sur cette page, et ça aiderait surement d’autres futures mamans d’avoir des informations précises. Je ne connais rien à l’antigène A, ni aux risques associés. Bon courage à toi, prends soin de toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *